mardi 10 avril 2018

Limoux : Formation Tractoriste, il reste des places !

Le CFPPA des Pays d'Aude en partenariat avec le Pôle Emploi met en place une formation Tractoriste. Cette action a pour objectif de professionnaliser les ouvriers agricoles. Elle se déroulera du 23 avril au 28 juin sur notre site de Limoux (Route de Saint-Polycarpe)

 

La formation Tractoriste permet aux demandeurs d'emploi d'acquérir toutes les compétences d'un ouvrier qualifié en viticulture. 294 heures d'enseignement pratique pour apprendre à conduire les engins agricoles et réaliser tous les travaux de la vigne dans une approche raisonnée.

Issus de plusieurs modules du Certificat de Qualification Professionnelle d'ouvrier viticole le contenu pédagogique de notre formation Tractoriste vise à donner aux apprenants :
  • Les bases d'agronomie et les techniques culturales liées à l'entretien du sol
  • Les méthodes de préparation et d'application de produits de traitement dans une optique de développement durable validées par l'obtention du Certiphyto nécessaire pour l'utilisation des produits phytopharmaceutiques.
  • La conduite du tracteur sur route et sur champ en sécurité et le passage du CACES catégorie 372
  • Les gestes et connaissances nécessaires à l'entretien et la maintenance de l'agroéquipement
Afin de mettre en application ces enseignements théoriques et pratiques, la formation comprend 70 heures à effectuer en entreprise. Une expérience professionnelle qui alliée avec un accompagnement  individualisé sur les Techniques de Recherche d'Emploi et la remise à niveau permettra à nos stagiaires d'optimiser leurs chances d'embauche sur un emploi en viticulture et ce en toutes saisons !

Si vous êtes intéressé(e)s par cette formation, n'hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller Pôle-Emploi ou contactez Laurence DENAT pour plus d'informations au 04 68 119 119

jeudi 5 avril 2018

50 ans d’accompagnement en installation agricole et en viticulture.

Depuis sa création, l’antenne Narbonnaise du CFPPA des Pays d’Aude s’est spécialisée dans l’accompagnement et la formation des futurs agriculteurs et plus particulièrement en viticulture, fleuron de l’économie locale. Au rythme des réformes favorisant la professionnalisation des agriculteurs, le CFPPA a continuellement adapté ses formations selon les besoins de son public. 

 

1968-1980 : Les années BPA


Installé en centre ville rue Bonnel, le CFPPA de Narbonne, propose à partir de 1968 pour la première fois la formation au Brevet Professionnel Agricole (BPA) option vigne et vin spécialité viticulture. 15 stagiaires issus de tout le Narbonnais ont gagné les bancs du Centre de formation agricole dont Aymé Grau de Coursan aujourd’hui à la retraite.

De 1968 à 1980 c’est 238 viticulteurs qui ont obtenus leur BPA. Tantôt originaires de l’agriculture paysanne tantôt issus de l’aristocratie locale, deux mondes distincts mais animés par le même souci de transmission des terres se rencontraient dans les murs du CFPPA et cohabitaient dans la bonne humeur et le respect.

Ce sera d’abord un public masculin qui fréquentera le centre de formation. Ce n’est qu’à partir de 1972 que les conjointes d’exploitants commencent à venir se former pour se professionnaliser sur la partie gestion de l’exploitation.

A l’époque le BPA spécialisé en viticulture se délivrait en 3 certificats :
  • un certificat viticulture
  • un certificat œnologie
  • un certificat économie
Déjà dans un souci d’individualisation des parcours, le centre proposait la possibilité de passer le BPA en 1 an à temps complet à raison de 4j/semaine de formation ou en 2 ans à temps partiel.

Au fil des années, les promotions de BPA se font de plus en plus nombreuses et bientôt les locaux de la rue Bonnel deviennent trop petits. Ainsi, en 1975 le CFPPA déménage sur le plateau du Quatourze où il partage les murs avec l’Institut Technique du Vin.

1980’s : Vers la professionnalisation de l’agriculture

Avec l’avènement de la Dotation Jeune Agriculteur créée en 1981, l’installation en viticulture connaît un engouement sans précédent dans le Narbonnais. Pour permettre aux futurs vignerons ou viticulteurs de prétendre à la Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA), le CFPPA de Narbonne met alors en place des stages de Préparation à l’installation des jeunes agriculteurs.

Ce stage de 40h allié à une capacité professionnelle de niveau V le BPA jalonnaient le parcours d’installation des bénéficiaires de la DJA. Le CFPPA a du se montrer réactif afin de proposer en peu de temps le BPA et le stage 40h à un nombre de personnes très élevé. Cette année là, un groupe de 45 personnes a passé le BPA et 4 sessions de stages 40 h comprenant de 21 à 31 candidats étaient mises en œuvre.

Les années 80’s ont vu aussi la professionnalisation croissante des femmes. En effet, dés 1982 le CFPPA propose le stage conjointes d’exploitants afin de permettre à la gente féminine de se former aux aspects économiques, juridiques et fiscaux de l’exploitation agricole. Dans un souci d’adaptation à ces publics souvent peu mobiles, le centre de formation a proposé ces stages dans les villes et les villages du Narbonnais (Tuchan, Coursan, Ouveillan, Canet, Sigean…)

1990’s à nos jours : La diversification des formations

En 1991 le Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole (BPREA) est mis en œuvre remplaçant le BPA pour les exploitants nés après 1971. Si à Narbonne la majorité des porteurs de projets d’installation en agriculture se destinent à la viticulture, des projets en maraîchage apparaissent.

En 1993, le CFPPA du Quatourze est inclus dans le Centre Pierre Reverdy nouvellement ouvert, avec le Lycée Professionnel Agricole Martin Luther King et le CFA Agricole de l’Aude. Ces nouveaux locaux sont implantés sur un site Natura 2000, une particularité qui donne au centre l’envie d’ouvrir une section travaux paysagers avec le Certificat d’Aptitude Professionnel Agricole et Brevet Professionnel.

Dans les années 2000 afin de mieux accompagner les futurs agriculteurs, le Point Information Installation est créé. Le CFPPA a toujours travaillé en étroite collaboration avec cette structure aujourd’hui devenue le Point Accueil Installation. Nos conseillères du Service d’Accueil Individualisé, nos conseillères bilans et certains formateurs prennent d’ailleurs aux côtés de la Chambre d’Agriculture une part active dans la construction des parcours afin de favoriser une installation durable des Jeunes Agriculteurs.

Pour s’adapter à la nouvelle réglementation des politiques agricoles et remplacer le stage 40h devenu obsolète, le CFPPA a mis en place les stages 21h afin de présenter aux agriculteurs en herbe les acteurs de l’agriculture locale d’un point de vue économique, sociale et législatif. Une façon de mieux préparer son projet et de mieux identifier les démarches à effectuer et les lieux ressources.

En 2007 les Centres de Carcassonne et de Narbonne fusionnent pour devenir le CFPPA des Pays d’Aude. Le centre propose alors de former aussi bien les futurs chef d’exploitation agricole avec le BPREA que les ouvriers qualifiés via le CAPA métiers de l’Agriculture Spécialité viticulture. Les filières se diversifient (maraîchage, élevage, travaux paysagers) mais la viticulture demeure le cœur de métier du site de Narbonne . Le CFPPA des Pays d’Aude innove en proposant une approche agroécologique dans ses formations.

Depuis 2014, dans le cadre d’un partenariat avec Pôle-Emploi, le CFPPA des Pays d’Aude a développé le Certificat de Qualification Professionnel ouvrier de la viticulture afin de répondre au besoin du territoire en matière d’ouvrier viti-vinicole qualifiés.

mardi 3 avril 2018

25/50 : Plus qu'un anniversaire, un projet de site


Un projet de site
Un projet de communication

Un projet associant communauté éducative & partenaires professionnels et territoriaux

Un peu d’histoire….

  • 25 ans du site Pierre Reverdy associant le Lycée Professionnel Agricole (LPA), le Centre de Formation des Apprentis Agricole de l'Aude (CFA) et le Centre de Formation  Professionnelle et de Promotion Agricole des Pays d'Aude (CFPPA)
  • 50 ans du CFPPA
  • 50 ans de Martin Luther King, nom du CFA
  • Un site dans l'environnement d'un restructuration autoroutière
  • Des filières multiples : services aux personnes, environnement, viticulture, travaux paysagers

Le contexte

  • Réaffirmer la place du site dans son environnement territorial et professionnel
  • Définir une identité commune et partagée avec les partenaires tout en conservant la diversité
  • Partager, mutualiser, construire ensemble un projet à forte dimension éducative
  • Retracer l'histoire pour mieux envisager l'avenir
  • Une mobilisation générale : personnels et partenaires


Cinq évènements phares

  • Un réaménagement du site pour le partager mieux et vivre mieux avec l'autoroute : concours d'idées auprès des apprenants et des partenaires, conception et réalisation par des groupes mixtes lycéens-apprentis- adultes
  • Une journée présentation des métiers (Hype) élargie aux métiers des services à la personne et de l'environnement
  • Les 50 ans de la mort de Martin Luther King : travaux d'apprenants (apprentis et élèves) autour de la citoyenneté, de l'égalité des chances, de l'histoire et de la poésie puisque Pierre Reverdy sera également célébré,
  • Le 4 avril, date anniversaire de la mort de Martin Luther King
  • Une journée autour de la viticulture : histoire (révolte vigneronne), l'approche qualitative et la restructuration des vignobles (suite aux crises viticoles), les transformations actuelles de la viticulture (expérimentations, la gestion de l'eau, l'agroécologie…).


jeudi 29 mars 2018

CAP fleuriste : Charlotte Rocca, une stagiaire de retour au CFPPA



Issue de la promotion 2017 du CAP Fleuriste Charlotte Rocca est venue témoigner auprès de nos fleuristes en herbe sur son parcours. Aux côtés sa camarade Anaïs Curbailles, elle perfectionne aujourd'hui son art en apprentissage pour deux ans au BP Fleuriste du CFA de Rivesaltes.



Lors du cours sur les filières du métier de fleuriste, ce mercredi 7 mars, Charlotte est revenue dans les locaux du Cfppa des Pays d’Aude mais pas en tant qu’étudiante en CAP mais en tant qu’intervenante extérieure pour présenter le BP Fleuriste du CFA de Rivesaltes qu’elle effectue en apprentissage depuis la rentrée de septembre avec l’enseigne Fleurs à Fleurs d’Olonzac.

http://eplea66.net/spip.php?article583

Elle a notamment souligné le niveau élevé qui est demandé en art floral et a présenté la formation du BP. Elle a aussi parlé du dispositif d’apprentissage en deux ans et du contrat de professionnalisation en un an pour acquérir le diplôme.

Souhaitant bonne continuation à nos deux anciennes stagiaires et future gérante d’une fleuristerie car Charlotte à la fin de sa formation, souhaite reprendre la gérance de son employeur qui vend son commerce.


jeudi 22 mars 2018

De multiples pistes pour travailler en agriculture dans le narbonnais


La viticulture, le maraîchage, l'arboriculture et les aménagements paysagers, sont des secteurs qui bougent, changent, évoluent. Ils intègrent de nouvelles dimensions en accord avec les attentes des consommateurs, de l'agroécologie à la commercialisation en circuits courts en passant par l'oenotourisme. Dans le narbonnais, cette évolution est particulièrement sensible portée à la fois par la vivacité de la viticulture et les ambitions du Grand Narbonne.

Les métiers du secteur et la diversité de leurs compétences sont méconnus par les demandeurs d'emploi, surtout lorsqu'ils ne sont pas issus du milieu agricole. Ils sont pourtant porteurs d'emploi pour des profils fort différents. Les partenaires de l'emploi et de la formation ont souhaité face à ce constat organiser un temps de présentation et d'échange sur les opportunités de trouver un premier ou un nouveau départ dans la vie professionnelle dans le secteur.

 
Le 23 mars, dès 13 heures, une viticultrice, un arboriculteur et un entrepreneur paysager viendront raconter leur métier, témoigner de leur richesse et de leurs potentiels, illustrant les données de l'emploi et de la formation agricoles dans le narbonnais. Les visiteurs pourront ensuite rencontrer les différents partenaires présents : Mission Locale, Pôle Emploi, Maison du Travail Saisonnier, Chambre d'Agriculture, Union Nationale des Entreprises du Paysage, Fédération Départementale des CUMA, Groupements d'Employeurs, centres de formation. L'après midi est organisée comme une vitrine vivante d'un secteur dynamique. Nous vous donnons rendez-vous à 13 heures pour battre en brèche ensemble les idées reçues sur des métiers nature et ancrés dans leur époque.

mardi 20 mars 2018

Une table ronde pour « booster » l’emploi dans les entreprises viticoles


Pour favoriser l’emploi et la formation dans les entreprises viticoles, toute une offre de services existe dans le narbonnais, bien trop méconnue par les responsables de ces entreprises. Pourtant, le besoin en compétences est réel pour des exploitations viticoles qui diversifient de plus en plus leurs activités et leur commercialisation.


Leur développement est parfois freiné par le sentiment que le recrutement est un processus ardu. La viticulture est une activité prédominante dans le secteur du Grand Narbonne, structurante pour l’économie. Accompagner son dynamisme, favoriserait sans nul doute la création d’emplois qu’ils soient ciblés sur la production, la commercialisation ou l’administratif.





Le constat a été dressé par le groupe technique viticole animé par la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi) et rassemblant les différents acteurs de l’emploi et de la formation. Ce groupe a construit au fil des années une cartographie et des outils pour recenser les besoins des entreprises et faire connaître l’offre de services. Comment mettre en phase ces besoins et cette offre ? Comment répondre à des demandes de compétences parfois ponctuelles ? Et, lorsqu’elles souhaitent recruter, comment les aider en proximité de la définition de leurs besoins à l’intégration du nouveau salarié ? Ce sont quelques unes des questions sur lesquelles ont échangé les partenaires du narbonnais, en s’appuyant sur leur complémentarité.

Le 23 mars à 16 heures, au Centre Pierre Reverdy ils présenteront le fruit de leur travail commun avec l’offre de services, les aides et les accompagnements, au recrutement comme à la formation depuis le diagnostic des besoins en ressources humaines jusqu’à l’entrée en fonction de la personne recrutée. L’apprentissage, les groupements d’employeurs, les financements de la formation et du volet ressources humaines seront ainsi expliqués aux responsables d’entreprise par les représentants des structures partenaires.

lundi 19 mars 2018

Centre Pierre Reverdy : mobilisation pour l’emploi et la formation dans le secteur agricole




Cette année, le Centre Pierre Reverdy de Narbonne, qui regroupe la formation scolaire, la formation par apprentissage et la formation pour adultes agricoles, fête ses 25 ans. Le CFPPA, autrefois dénommé « CFPPA du Quatourze » fête quant à lui ses cinquante ans. 


« Travailler et vivre ensemble dans le narbonnais » est le thème que nous avons choisi avec nos partenaires pour célébrer cet anniversaire. Trois journées sont organisées autour des thématiques de l’emploi et la formation, de la citoyenneté et de la viticulture


journée hype, orientation professionnelle, agriculture, formation, apprentissage, viticulture, travaux paysagers, maraîchage, horticulture, agriculture bio
La journée du vendredi 23 mars est consacrée aux métiers et aux formations des secteurs de la viticulture, l’agriculture, les aménagements paysagers, la gestion des espaces naturels et les services à la personne. Les collégiens seront accueillis le matin par les élèves du Lycée Professionnel Agricole, leurs enseignants et des professionnels pour découvrir les formations et les métiers. A treize heures, ce sont les demandeurs d’emploi qui sont conviés pour une table ronde et des stands consacrés à l’emploi et les formations pour adultes ou par apprentissage. Les responsables des entreprises viticoles sont invités à seize heures pour une présentation des dispositifs facilitant le recrutement et la prise de poste en fonction de leurs besoins.

Les trois temps seront animés par les personnels du lycée, du CFA et du CFPPA mais pas uniquement. De nombreux partenaires ont contribué à la préparation et seront présents le 23 mars pour cette journée de promotion des métiers et des formations dans un secteur en mutation. La Chambre d’Agriculture, la Direccte, Pôle Emploi, la Mission Locale du Grand Narbonne, la Maison du Travail Saisonnier, l’Union Nationale des Entreprises Paysagères, le Parc Naturel Régional, le foyer Chaminade, l'IME, seront notamment là. Il s’agit donc d’une mobilisation collective pour un secteur qui propose des emplois et des compétences pour tous les goûts. Selon les dernières données de l’INSEE sur l’emploi, l’agriculture fait partie du top 5 des secteurs qui recrutent avec une embellie de 1.7% en 2017. Alors, que vous soyez collégien, demandeur d’emploi ou chef d’entreprise, cochez la date du 23 mars dans votre agenda pour ce rendez-vous pour l’emploi et la formation en agriculture.

mardi 13 février 2018

Le CFPPA des Pays d'Aude souffle ses 50 bougies à Narbonne !

Les équipes du CFPPA et du CFA vous attendent Vendredi 6 avril à partir de 10h sur le site de Pierre Reverdy au Lycée Martin Luther King pour commémorer les 50 ans du centre de formation de Narbonne. Jean RAMADE : Le pionnier du CFPPA donnera le coup d'envoi de cette journée de festivités placée sous le signe de la viticulture

A l'occasion de la commémoration des 50 ans de la disparition de Matin Luther King et des 25 ans du Centre Pierre Reverdy, l'EPLEFPA de Carcassonne organise sur son site de Narbonne 3 jours de festivités. Si le CFPPA des Pays d'Aude a choisi d'organiser sa journée autour de la viticulture en Narbonnais ce n'est pas anodin. En effet, depuis sa création en 1968, notre antenne de Narbonne accompagne essentiellement des viticulteurs dans leur projet d'installation ou de reprise par le biais de formations longues (BPREA) ou courtes (stages 21h,  chiffrer son projet…) Depuis plusieurs années maintenant, il développe aussi des formations en agroécologie pour guider les vignerons et former leurs salariés vers des pratiques plus respectueuses de l'environnement.

Au programme : un panorama de la viticulture d'hier et de demain

A partir de 10h, en guise d'introduction de cette journée et pour revenir sur les racines et le développement de la filière viticole dans le Narbonnais, l'excellent et très complet documentaire de Yannick SEGUIER « Le Midi Viticole » sera projeté suivi d'une table ronde animée par l'historienne Geneviève ABBE auteure de «Luttes viticoles en Languedoc de 1970 à 1976, entre ruptures et continuités»

De 14h30 à 16h30 témoignages et échanges sur la viticulture aujourd'hui. En effet, depuis les années 2000, la production viticole régionale, et en particulier de l'Aude, a connu des difficultés qui ont amené les acteurs de la viticulture à faire évoluer leurs pratiques de production comme de commercialisation. Représentants de coopérateurs et de vignerons indépendants témoigneront sur la réponse qualitative apportée aux crises du secteur qu'elles soient dues à l'accroissement de la concurrence internationale, aux aléas climatiques ou au renouvellement des générations. Leurs témoignages seront autant d'illustrations de la vivacité de la viticulture narbonnaise et de sa capacité à évoluer et s'adapter à des enjeux sans cesse actualisés.

De 17h à 19h nous aborderons la viticulture de demain. Au programme, une table ronde autour des innovations et des expérimentations en matière de viticulture durable menées par l'INRA, l'IFV le Domaine du Champs des Soeurs, la cave coopérative de Narbonne et la Chambre d'Agriculture. Des thèmes tels que l'adaptation au changement climatique, la réduction des produits phytosanitaires, l'irrigation ou l'utilisation des nouvelles technologies seront développés.
Nous vous attendons nombreux pour partager ce moment de culture et de convivialité et célébrer comme il se doit nos 50 ans et la viticulture Narbonnaise !

Consultez le programme complet de la journée ici

jeudi 8 février 2018

De la truffe de terre à l’authentique



Le 6 février 2018, Visites avec les CAP Fleuriste à Toulouse des magasins Truffaut à Colomiers avec Mr Tillard Jerome,  Chef de secteur Végétal et Botanic à Labège en compagnie des formateurs Pierre BONNET et Laure DEVERNOIS.

 

 


Sortis de terre tels des champignons en 2005, nous trouvons à Colomiers deux spécialistes du    « VERT «  Truffaut et Botanique.

Tout d’abord l’imposant Truffaut avec ses 8000 m2 et 25000 articles référencés, number one au classement employant 50 à 70 professionnels, nous découvrons un visuel en profondeur, des rayonnages de petites tailles, des îlots de si de là. Tout est bien sectorisé, agencé et bien-sur tous les facteurs d’ambiance sont là. 
Forcément pas besoin de beaucoup de surface de stockage. Seulement 1000 m2 réservée à des produits spécifiques tels que les terreaux, engrais, produits d’entretien…
Et les végétaux  et fleurs coupées ? Pas besoin, livrés deux fois par semaine tellement le débit est fort. Bien-sur la qualité est là 80 % de produits français, le reste provient de Hollande.

Les plus selon nous :

  • un espace fleurs coupées, bouquets avec de vrais fleuristes polyvalents 
  • l’inattendue pour se réchauffer un espace repas chaud froid indépendant ou l’on peut se restaurer à toutes heures.


Botanic quant à lui enseigne de verdure et de naturel avec une structure des plus écologiques, nous propose une plus petite surface de vente, mais sur un choix d’articles essentiels avec ses 8 secteurs d’activités sur ses 6000 m2.

Les CAP Fleuriste